Recevez les nouveautés sur nos ateliers, cours et voyages, avec une méga dose d'amour dans votre boîte courriel!

Infolettre (top)

Invalid Input

Yoga

Posté par le dans Yoga

Travailler avec Monica a été une révélation pour moi : j'ai enfin pu découvrir une façon de descendre en douceur et en profondeur dans chacun des assanas, et ainsi avoir accès au bien-être qui en découle. Jusque là, j'étais dans la réalisation du mouvement : l'apparence, la performance, il s'agissait pour moi d'"arriver" à faire les assanas, pas de les vivre dans la présence à mon corps. Désormais je sais faire la différence, et je peux vivre ma séance de yoga de l'intérieur, me poser dans chacune des postures et en ressentir les bénéfices en étant présente à moi-même... c'est un cadeau extraordinaire ! Monica a ce don rare de nous offrir un espace ouvert... vers l'intérieur, tout en douceur et en présence : Namaste !

Myriam Chautard, Consultante en Philanthropie

 

À la recherche d'une activité de soutient à l'ultra endurance, je suis arrivé au yoga pour "faire des étirements". Puis une chose en amenant une autre, J'ai commencé à suivre un peu par hasard un cours de Yin & Méditation conduit par Monica Dokupil. La première impression fut surprenante: Un sourire, une voix et surtout une présence qui engendra un effet apaisant  immédiat.  Calme et sérénité  étaient palpables, mais c'était surtout le désir de poursuivre l'expérience qui prévalait. Par la suite, Monica s'est avérée être une agréable synthèse de Spinoza, Nietzsche et Bergson sur fond de philosophie taoïste. Son enseignement est à la fois subtil et profond. Subtil car il conduit à trouver en soi le chemin de l'apprentissage. "Espace de liberté, vivre l'instant présent, lâcher-prise, et absence de jugement" sont les mots qui reviennent le plus souvent. Profond car il met en place un mécanisme dont les effets cumulatifs se font sentir à long terme. Les bons conseils sont distillés simplement et au bon moment, rendant ainsi la pratique facile. Indubitablement une expérience révélatrice, authentique et inspirante conduite par une professionnelle d’exception. Jean-Louis Moreau, Ultra marathonien- Triathlète

 

"Depuis plusieurs années je cherchais une activité qui me corresponde.  La façon qu’a Monica d’aborder le yoga ma séduite. Son approche attentionnée renforce le respect du rythme ainsi que l’intériorisation de chacun, elle amène surtout la recherche du bien être.  Depuis bientôt deux ans, je m’adonne à ces moments de détente. Merci Monica." Christine LECOURS

Lectures : 96
Notez cet article:
0

Posté par le dans Yoga
Affronter un deuil grâce au Yoga

Affronter un deuil grâce au yoga

b2ap3_thumbnail_Capture-dcran-le-2020-09-24--21.39.03.png


Le yoga : une technique de méditation pour
affronter un deuil

Vous avez perdu un être cher et ne parvenez pas à surmonter votre peine ? Le processus
de deuil est tout sauf linéaire et peut prendre du temps. Parfois, l’étape de la reconstruction
nécessite de se faire accompagner. Analysons les principes du yoga et les bénéfices
apportés par sa pratique. Examinons ensuite pourquoi affronter un deuil grâce au yoga
peut vous aider dans ces moments douloureux.

Définition et histoire du yoga

Histoire du yoga

Le yoga se pratique depuis des millénaires et trouve son origine en Inde. Les premiers
écrits en sanskrit remontent à 200 ans av. J.-C. et se déclinent en petites sentences, les
yoga sûtra de Patanjali. Aujourd’hui, le terme yoga recouvre en Occident principalement les
postures permettant à tous de se maintenir en forme, par des gestes doux et respirations
appropriées.


Les principes

Le yoga est un état d’esprit, plus qu’une gymnastique ou médecine douce, qui favorise
l’acquisition de la paix intérieure, du bien-être et de l’équilibre émotionnel. Par
l’accomplissement de postures et de mouvements appelés asanas, effectués sur un tapis
de sol, vous travaillez en quelque sorte afin d’atteindre « un esprit sain dans un corps sain ».


Les bénéfices du yoga

Par une pratique régulière du yoga, vous acquérez une plus grande sérénité mentale,
grâce à la relaxation et la force de la concentration. Vous réduisez considérablement votre
stress et améliorez la qualité de votre sommeil, élément fondamental pour la récupération.
En plus de ces bienfaits psychologiques, les exercices doux apportent un bien-être
physique indéniable. Vous gagnez en muscles et en souplesse.


Le processus du deuil : les étapes à traverser

Surmonter le départ d’un proche, parent ou ami, représente une épreuve pour chacun
d’entre nous. Le chemin pour y parvenir se révèle parfois tortueux. La solution unique
n’existe pas et la durée du deuil varie. Après le décès, le choc ou la sidération fait
rapidement place au déni. Vous refusez alors la réalité de la séparation avant de céder
souvent à la colère. Puis, vient le temps de la tristesse, voire de la déprime. C’est une
période où vous vous abandonnez au chagrin, notamment en rendant visite régulièrement
au défunt pour fleurir la pierre tombale. La suite logique consiste à accepter le départ de la personne puis à entamer la reconstruction, afin d’aller de l’avant dans la vie. Ce sont ces deux dernières étapes qui peuvent poser problème et sembler inaccessibles. On parle alors de deuil pathologique, et se faire aider devient indispensable pour surmonter cette épreuve.

Affronter un deuil grâce au yoga : les avantages de cette pratique

Par la pratique du yoga, vous vous habituez à vivre le moment présent par opposition au
temps passé qui lui ne reviendra jamais. Vous apprenez à écouter votre corps par la
réalisation d'asanas, à dénouer les tensions musculaires et à faire circuler l’énergie au
niveau des chakras. Vous corrigez votre respiration et vous réduisez progressivement le
stress, source de fatigue et de maladies. Peu à peu, vos exercices physiques et de
méditation en pleine conscience vous aident à vous détendre, à trouver la paix intérieure
pour accepter le départ de l’être cher et à vous projeter de nouveau dans votre vie. Le
lâcher-prise vous ouvre un réel chemin pour surmonter un deuil. Ainsi vous vous
concentrez sur votre vie actuelle afin de profiter de ses bienfaits et petits bonheurs.
Si vous ne parvenez pas à voir la vie positivement après le décès d’un proche et que le
temps ne semble pas réparer votre tristesse, pensez à vous faire accompagner. Prenez
contact avec un professeur certifié, il vous aidera à affronter un deuil grâce au yoga.

 

Lectures : 380
Notez cet article:

Posté par le dans Yoga
L'apanage de la rumeur selon Socrate!

b2ap3_thumbnail_petit-boudha.jpg

Notre époque n’a pas l’apanage de la rumeur. Socrate y fut confronté et je me plais à relire le test des 3 passoires que les « faiseurs » de rumeurs devraient garder en tête.

À l'heure des fausses nouvelles et des théories du complot se répandant sur nos réseaux sociaux comme un nouveau virus... une méthode vieille de deux millénaires est encore valide pour nous aider à déterminer si une information mérite d’être partagée ou pas?

***

Les 3 passoires

Si l’authenticité de cette anecdote est débattue, elle recèle néanmoins une sagesse qui, elle, mérite qu’on s’y intéresse.

Voilà 2 400 ans, le philosophe grec Socrate se serait fait interpeller par un individu qui se proposait de lui raconter une histoire à propos d’un de ses amis. Avant de lui accorder plus d’attention, Socrate — un homme occupé — l’aurait invité à filtrer son histoire à travers trois passoires afin de déterminer si celle-ci mérite d’être entendue.

La première passoire est celle de la vérité. Une histoire mérite d’être entendue et partagée si elle est vraie, donc s’il est possible de confirmer sa véracité. Dans le cas contraire, mieux vaut garder le silence.

La deuxième passoire atteste de la « bonté » ou de la bienveillance de l’information. Si l’histoire fait du bien, qu’elle apporte quelque chose de positif à celui qui l’entend, elle mérite sans doute d’être racontée. Dans un contexte plus moderne, il serait intéressant de se questionner sur l’intention de l’information : l’histoire vise-t-elle à choquer, à faire peur, à convaincre ou à manipuler (propagande) ? 

Enfin, la troisième passoire valide l’utilité de l’information. Socrate aurait demandé à la personne si ce qu’il avait à lui raconter contenait une information utile, et devant une troisième réponse négative, il en aurait conclu que « si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile, à quoi bon m’en parler ? »

C’est une théorie en apparence simpliste, mais si tout un chacun filtrait ses commentaires et ses affirmations à travers ces trois passoires avant de les rendre publiques, il y aurait certainement moins de désinformation…

Il me parait utile de garder en tête ce texte plein de sagesse.

Lectures : 208
Notez cet article:

Posté par le dans Yoga
Qu'est-ce que le QiGong?

afterlight 4

17 faits sur le Qi Gong que vous ne connaissez peut-être pas:

 1. Le Qi Gong est un ancien système venant de Chine, tout comme le yoga vient de l'Inde. Le QiGong comprant des postures, des exercices, des techniques de respiration et de méditation. En d'autres termes, le Qi Gong est une forme d'exercice doux qui contribue à améliorer la santé et le bien-être général. 

 2. Qi Gong se prononce «chee-gong». 

3. «Qi» est le mot chinois pour l'énergie et «Gong» signifie la compétence cultivée par une pratique constante. Mis ensemble, «Qi Gong» signifie «cultiver l'énergie interne de votre corps».

4. Les exercices et les enchainements de Qi Gong sont conçus pour animer le Qi du corps. Le Qi est l'énergie vitale fondamentale responsable de la santé et de la vitalité.

5. La pratique du Qi Gong comporte quatre éléments principaux: 1. La respiration profonde. 2. des exercices qui étirent et renforcent. 3. des mouvements lents, fluides et doux 4. Un état d'esprit méditatif.

6. Les exercices du Qi Gong impliquent des mouvements doux et rythmés, reflétant des mouvements trouvés dans la nature, comme une rivière qui coule sur une montagne, un nuage flottant dans le ciel ou un arbre dans le vent.

7. Il y a 12 méridiens correspondant aux 12 organes principaux. Chaque organe est associé au Qi et affecte des émotions particulières.

8. Les douze méridiens sont le poumon, le gros intestin, l'estomac, la rate, le cœur, l'intestin grêle, la vessie, les reins, le foie, la vésicule biliaire, le péricarde et le «triple réchauffeur», qui représente l'ensemble du torse.

9. Dans le Qi Gong, la santé est vue comme un processus continu de maintien de l'équilibre et de l'harmonie de ces méridiens, et la pratique du Qi Gong est une façon de maintenir le Qi en circulation.

10. Les origines du Qi Gong remontent à plus de 4 000 ans dans la Chine ancienne. À mesure que la médecine chinoise a évolué au fil des siècles, le Qi Gong est devenu une pierre angulaire de la médecine traditionnelle chinoise, avec l'acupuncture et la phytothérapie.

11. Le Qi Gong a survécu aux révolutions culturelles en Chine des années 60 et 70, qui interdisaient de nombreuses pratiques traditionnelles.

12. Le Qi Gong est souvent appelé exercice corps-esprit parce qu'il explore la connexion entre l'esprit et le corps.

13. Le Yin et le Yang (énergies masculine et féminine, lumière et obscurité, positive et négative) sont des concepts importants du Qi Gong. L'un des objectifs du Qi Gong est d'équilibrer le yin et le yang dans l'esprit et le corps.

14. En Chine, il existe des hôpitaux qui soignent les patients en utilisant le QiGong ainsi que les herbes, l'acupuncture et d'autres techniques.

15. Il vaut mieux ne pas pratiquer le Qi Gong l’estomac vide ou plein. Soyez confortable.

16. Le Qi Gong est utilisé dans la réadaptation des patients souffrant d'asthme sévère.

17. La pratique active du Qi Gong contribue à améliorer la santé et le bien-être de toute une personne (mentalement, physiquement, émotionnellement et spirituellement). Ses mouvements doux étirent et renforcent les muscles, améliorent l'équilibre et la flexibilité. Les mouvements aident également à améliorer la circulation du sang et de l'oxygène dans tout le corps, ce qui peut améliorer le système immunitaire et aider à éliminer les toxines.

À votre santé,

Lectures : 1435
Notez cet article:

Posté par le dans Yoga
Mieux vieillir grâce à la pratique du yoga

La pratique du yoga pour avancer sereinement en âge

par Lea Calvez I Juillet 2020

D’origine Indienne, le mot Yoga vient d’une antique racine sanskrite, « jug », qui signifie relier, joindre ou encore unir. Cette discipline ancestrale s’appuie sur la recherche d’unité et d’harmonie. Car au-delà de sa pratique physique, le yoga induit une philosophie de vie qui cultive tant le corps que l’esprit et dont l’objet est de trouver la plénitude. Alliant étirements, méditation, équilibre et respiration, le yoga se révèle bénéfique à tout âge, et tout particulièrement pour les personnes âgées.

Découvrez pourquoi le yoga est l’activité parfaite pour les seniors, tant pour ses bienfaits physiques que ses vertus spirituelles.

Une discipline ancestrale adapté à tous

Étroitement lié à l’histoire indienne, le yoga est une discipline ancienne qui remonte entre 1500 et 500 av. J-C. C’est Patanjali, un philosophe et sage hindou, qui, en 200 av. J-C, donne avec le « Yoga Sûtra » la structure du yoga telle que nous la connaissons. Reposant sur les « asanas », positions assouplissantes qui renforcent le corps, ainsi que sur la « pranayama » ou maîtrise de la respiration, la pratique du yoga s’est diversifiée et spécifiée en fonction des cultures où elle est enseignée. Avec ses principes psychocorporels permettant de se libérer de la pression quotidienne, la discipline a ainsi su se démocratiser et s’adapter au monde occidental et à ses problématiques contemporaines. Aujourd’hui, de nombreuses formes de yoga cohabitent. Certaines très dynamiques et sportives requièrent une bonne condition physique. D’autres, plus contemplatives, sont à la portée des débutants. Chaque individu est ainsi en mesure de s’approprier une pratique qui lui correspond en fonction de son état physique et mental, mais aussi de ses envies et de ses contraintes.

Nécessitant peu de matériel, excepté une tenue confortable et un tapis adapté, le yoga peut par ailleurs être pratiqué partout. Chez soi, en atelier, en extérieur, en maison de retraite ou même en milieu hospitalier, la discipline aide à retrouver sérénité et bien-être dans tout type d’environnement. Le yoga peut également être exercé seul ou en groupe. Outre la pratique d’une activité physique régulière, les cours collectifs sont alors l’occasion pour les seniors isolés de sortir de chez eux et de rompre l’isolement. Les pratiquants ont ainsi l’opportunité de rencontrer une communauté de yoguistes et d’échanger ensemble sur leurs pratiques.

Véritable source de bien-être, le yoga, en plus d’être adaptés à un public âgé, permet de renforcer son corps et d’apaiser son esprit.

Mieux vieillir grâce à la pratique du yoga

Le yoga constitue un véritable outil pour appréhender des changements de vie tels que le passage à la retraite. Sa pratique aide à mieux vieillir et contribue à prévenir plusieurs risques ainsi que certaines pathologies liées à l’âge. Ainsi, une étude de 2008 menée par l’Université Temple aux États-Unis a par exemple constaté que l’exercice de l’Iyengar (une forme de yoga rigoureuse se concentrant sur l’alignement du corps, l’organisation des postures et l’emploi de différents supports) permettait d’améliorer l’équilibre chez les femmes de plus de 65 ans. L’enquête a ainsi démontré que ce type de yoga aide à réduire le risque de chute, délétère pour la santé des personnes âgées (en savoir plus https://www.bonjoursenior.fr/guides/chutes-personnes-agees-comment-prevenir/).

Le Hatha Yoga a quant à lui révélé des bénéfices sur l’arthrose de genou ainsi que sur la qualité du sommeil dans une étude américaine de 2014 du Centre National de l’information sur la Biotechnologie. Les participantes ont montré une meilleure capacité à gérer la douleur et la diminution des perturbations nocturnes. Le repos étant nécessaire chez les personnes âgées, environ 7 à 8h de sommeil par nuit d’après la Société Française de Gériatrie et Gérontologie, pratiquer le yoga peut s’avérer une excellente alternative à la médication souvent trop préconisée. Recommandé pour les seniors pour sa douceur et sa lenteur, le Yin Yoga permet pour sa part de relâcher le corps et d’évacuer les tensions tout en améliorant la mobilité et la souplesse. Le yoga permet en effet d’assouplir, d’étirer et détendre les parties du corps nouées, bloquées ou peu sollicitées. Une pratique régulière est ainsi indiquée afin de corriger les mauvaises postures, d’éviter les douleurs musculaires et de parfaire son hygiène de vie.

Outre ses bienfaits physiques, les vertus du yoga sur les troubles de l’humeur fréquents chez les ainés ont également été démontrées. Ainsi, une étude de 2010 de l’Université de Boston aux États-Unis confirme que le yoga est très efficace pour réduire et soulager l’anxiété au quotidien et permet également de réduire les symptômes liés à la dépression et au stress. Ces effets bénéfiques assureraient ainsi une action positive sur l’hypertension artérielle, elle-même facteur de risque important de l’infarctus (en savoir plus https://www.santemagazine.fr/actualites/yoga-une-pratique-reguliere-pourrait-faire-baisser-la-tension-arterielle-186736).

Par conséquent, l’humeur, la conscience et même la tension sont également les grands gagnants pour le yogi, qu’il soit débutant ou expérimenté, jeune ou âgé...

Lea Calvez I Juillet 2020

 

Lectures : 1781
Notez cet article:
Recevez les nouveautés sur nos ateliers, cours et voyages, avec une méga dose d'amour dans votre boîte courriel!

Infolettre

Invalid Input